Voici trois affaires ayant fortement contribué à la méfiance des français face aux vaccins


Diverses affaires ont cultivé la méfiance actuelle des Français face au vaccin AstraZeneca et aux autres vaccins contre le SARS-CoV-2. Si des démentis et autres études ont tenté d’apaiser les soupçons, le “mal” était déjà fait.

Ces études ont donné des résultats souvent contradictoires et l’affaire arrive dans les tribunaux. En 2008, GSK et Sanofi Pasteur font alors l’objet d’une mise en examen pour tromperie. En 2016, la justice conclut à un non-lieu, mais plusieurs patients obtiendront tout de même des indemnités au nom de la présomption de causalité.

Magazine de vulgarisation scientifique, Sciencepost vous dévoile chaque jour les dernières découvertes et avancées en terme de sciences et nouvelles technologies.

Lire la suite sur @ SciencePost