Valorisons les gens quand ils sont là, pas quand nous les perdons


Quand nous perdons quelqu’un, s’ouvre une période de recueillement et de réflexion. Pendant cette période, on essaie de chercher une raison à ce qui s’est passé.

La manière dont nous dépassons ce moment et les conclusions que nous en tirons nous servent d’aide pour affronter le futur, d’une manière ou d’une autre.

À présent, il y a quelque de très important. Il faut s’éloigner de ce qui fait du mal pour savoir offrir le meilleur de nous-même aux personnes que nous aimons dans « l’ici et maintenant ». Sans attendre le grand soir ou certaines choses en particulier.

La hâte est le plus grand ennemi de la pleine conscience. De cette attitude face à la vie qui permet d’aller plus lentement et d’apprécier chaque aspect qui nous entoure, et les personnes qui nous sont chères.

Lire la suite sur @ Améliore ta santé
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy