Une plage cap-verdienne transformée en véritable cimetière de cétacés, après la mort de 136 dauphins échoués


Plus de 130 dépouilles de dauphins ont été retrouvées il y a deux semaines sur une plage du Cap-Vert. On ignore encore les causes d’un tel désastre.

C’est avec une vision d’horreur que les habitants de l’île Boa Vista (Cap-Vert) se sont réveillés, le matin du 24 septembre dernier.

Ces dauphins d’Electre ou péponocéphales, typiques de la région, étaient manifestement venus s’échouer la nuit précédente.

Il n’est pas rare que des mammifères marins s’échouent sur les plages cap-verdiennes, sans que l’on en connaisse véritablement les causes.

Cette hécatombe est néanmoins exceptionnelle par son ampleur et un tel phénomène n’avait plus été observé depuis douze ans.

Interrogée par l’AFP sur les raisons d’une telle catastrophe, l’intéressée a fait part de ses doutes, expliquant que cela pouvait « être dû à tellement de choses ».

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy