Une monopolisation des vaccins par les pays riches pourrait entraîner deux fois plus de décès qu’une distribution équitable


La manière dont seront distribués entre chaque pays les futurs vaccins contre la Covid-19 pourrait faire une énorme différence sur le nombre de décès à venir selon un rapport. Une monopolisation des vaccins par les pays riches pourrait en effet entraîner deux fois plus de décès que de les distribuer équitablement.

Quelques jours plus tard, la société de biotechnologie américaine Moderna soulignait également des résultats prometteurs, avec un taux d’efficacité estimé à 94,5%. Ces laboratoires comptent même formuler une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence à la Food and Drugs Administration (FDA) pour une disponibilité en décembre 2020.

Toutes ces annonces ont suscité beaucoup d’espoir à travers le monde, laissant entrevoir un possible “bout du tunnel”. De fait, les commandes affluent. L’Union européenne a par exemple d’ores et déjà commandé 200 millions de doses du candidat-vaccin de Pfizer, avec une option de 100 millions de doses supplémentaires. Côté russe, une cinquantaine de pays auraient également montré leur intérêt et plus 1,2 milliard de doses seraient déjà en préparation.

Lire la suite sur @ SciencePost