Une infirmière auxiliaire de l’Outaouais lance un important cri de coeur


Les travailleurs et les travailleuses de la santé ont été
énormément sollicités depuis le début de la pandémie et la
fatigue, qui a commencé à se faire ressentir depuis déjà
longtemps, est devenue insoutenable pour plusieurs d’entre eux. Une
infirmière de l’Outaouais a d’ailleurs décidé de briser le
silence à ce sujet en lançant un puissant cri du coeur.

Bianka Villeneuve,
qui est infirmière auxiliaire du Centre intégré de santé et de
services sociaux (CISSS) de l’Outaouais, a fait le choix de se livrer
à coeur ouvert dans une vidéo qu’elle a publiée sur Facebook.

Comme l’a expliqué
Mme Villeneuve dans sa vidéo, la motivation n’est plus du tout au
rendez-vous : « Je n’ai tout simplement plus le goût de
donner autant, de me consacrer [corps] et âme. […] On ne se fait
pas entendre. On ne se fait pas écouter. On ne se fait pas
reconnaître. »

Lire la suite sur @ Ayoye Monde
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy