Une fillette de 12 ans est vendue comme un « morceau de viande » pour avoir des relations sexuelles


Dans un village du nom de Shropshire en Angleterre, un tribunal a annoncé qu’une jeune femme a été traitée comme un « morceau de viande » et a subi diverses violences sexuelles.

De plus, les procureurs ont déclaré que la fille a été violée par des hommes sur un matelas répugnant au-dessus d’un magasin et d’avoir été contrainte à avoirdes actes sexuels dans un cimetière. Et comme si son supplice n’était pas suffisant, un des criminels aurait même uriné sur l’adolescente pour lui faire subir une humiliation des plus préjudiciables.

Par ailleurs, la victime raconte que tous les jours, après l’école, Ahmed Tanveer venait la chercher. Ce dernier s’était lié d’amitié avec la jeune fille, avant de l’agresser sexuellement. De plus, c’était lui qui l’avait présentée aux autres hommes, telle une marchandise qu’ils pouvaient se partager. Selon Michelle Heeley, avocate, il aurait emmené la fille à plusieurs reprises dans un appartement pour qu’elle s’adonne à des actes sexuels avec d’autres hommes. Aussi, la victime a confié « avoir vu des mains échanger de l’argent », souligne l’avocate. En outre, lorsque la pauvre fillette refusait d’obtempérer, Ahmed la menaçait de lui porter préjudice ainsi qu’à sa famille. Les coupables, cinq hommes âgés entre 33 et 38 ans, ont dû comparaître devant le tribunal pour leurs actes odieux. On rapporte qu’un d’entre eux a déjà été condamné pour des actes sexuels similaires. Pour l’instant, le procès continue en attente du jugement final.