Une campagne russe discrédite le vaccin contre le coronavirus, prétendant qu’il transforme les gens en singes


La Russie fait des pieds et des mains pour discréditer un vaccin contre le coronavirus développée par l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne, en prétendant qu’il pourrait transformer les gens en singes.

Les vidéos, images et mèmes créés en Russie ont inondé les réseaux sociaux pour discréditer le vaccin, qui doit être distribué par le géant pharmaceutique AstraZeneca, en prétendant qu’il utilise un virus de chimpanzé comme vecteur. Une photo montre notamment, le Premier ministre Boris Jonhson avec une tête de singe :

‘Je sais que la Russie a une réputation à défendre en matière de désinformation. Je regrette profondément que des mensonges soient maintenant répandus au sujet du Covid-19. Quiconque tente de saboter le développement d’un vaccin ferait mieux d’y réfléchir à deux fois. Une telle campagne de diffamation est inacceptable et injustifiée’ a réagi le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab.

Lire la suite sur @ Foozine