Un violeur emprisonné veut avoir recours au suicide assisté plutôt que de rester en prison à vie


En Suisse, un détenu souhaite avoir recours au suicide assisté plutôt que de rester à vie en prison. Pour le moment, aucune suite n’a été donnée à sa demande parce qu’il y a un vide juridique entourant ce genre de requête.

C’est TVA Nouvelles qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d’encre. En effet, en Suisse, Peter Vogt, un violeur de 69 ans condamné à passé le reste de sa vie à la prison de Bostadel, en raison de ses nombreux troubles mentaux qui font de lui un danger pour la société, souhaite avoir recours au suicide assisté plutôt que de passer le reste de sa vie enfermé. Ajouté à ça, il a de nombreux problèmes de santé comme des insuffisances rénale et cardiaque en raison de son surpoids. En d’autres termes, rester en vie pour lui est de l’ordre du cauchemar.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy