Un père se fait tuer en tentant de protéger son fils qui était menacé


La récente enquête sur remise en liberté de quatre individus accusés du meurtre de Giovanni Bucchianico a fait la lumière sur les derniers instants du père qui avait perdu la vie en voulant se porter à la défense de son fils.

C’était en juillet dernier, dans le quartier Villeray à Montréal, que le père nommé Giovanni Bucchianico a été tué de 14 coups de couteau à la tête.

Le meurtre sauvage s’était produit le soir du 20 juillet, alors que le fils de la victime, Johnny Hachey Bucchianico, avait demandé l’aide de son père afin de se défendre contre une bande de voyous qui l’avait agressé physiquement après lui avoir volé la cage de son chien.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy