Un nouveau décret “inadmissible” permet de vendre son animal à un laboratoire


Un décret pris le 17 mars permet désormais aux éleveurs et aux particuliers de vendre un animal à un laboratoire. La Fondation 30 Millions d’amis, qui a repéré le décret, évoque un “retour en arrière inadmissible”.

Néanmoins, la question de l’éthique anime aujourd’hui de plus en plus de monde. En ce sens, des progrès ont été réalisés.

En Europe, une directive de 2010 autorise “que les animaux utilisés ou destinés à être utilisés dans des procédures soient placés ou relâchés dans un habitat approprié ou un système d’élevage approprié à l’espèce“.

Dans les faits, beaucoup ne trouvent pas preneurs, faute de capacité d’accueil. Néanmoins, les associations de protection animale avaient à l’époque salué la démarche. Pour les intéressés, n’hésitez pas à vous renseigner ici.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy