Un jeune diplômé universitaire de 11 ans envisage de développer un remède contre la mort


Il a obtenu la meilleure note de tous les diplômés, avec un score de 85%, et est ainsi devenu le deuxième plus jeune diplômé après Michael Kearney, diplômé en anthropologie de l’Université de l’Alabama du Sud en 1994, alors qu’il n’avait que 10 ans.

Le plus incroyable, c’est que Laurent aurait pu obtenir son diplôme plus tôt, mais l’Université d’Eindhoven ne le lui a pas permis, car il n’avait pas encore 10 ans.

 « Je veux être capable de remplacer le plus de parties du corps possible par des éléments mécaniques. J’ai le chemin en tête pour y arriver. La physique quantique, l’étude des plus petites particules , est la première pièce du puzzle. »

Lire la suite sur @ sain-et-naturel.ouest-france.fr