Tabac et maladies cardiovasculaires : un risque sous-estimé par les français


Le tabagisme constitue l’un des principaux facteurs de risques cardiovasculaires. Pourtant, les Français sont encore trop nombreux à méconnaître voire à minimiser ce risque. C’est ce que révèle une étude menée par Santé Publique France à partir de son baromètre de 2019.

Le tabagisme augmente de manière significative le risque de développer une pathologie cardiovasculaire et ce, quel que soit le nombre de cigarettes fumées par jour. Or, selon une étude menée par Santé Publique France destinée à évaluer la connaissance des Français sur le lien entre tabac et maladies cardiovasculaires, malgré une nette amélioration ces 20 dernières années, « cette connaissance reste très parcellaire, avec une sous-estimation par la population des seuils bas de dangerosité en quantité et en années de tabagisme. » Autrement dit, si les fumeurs réguliers sont bien conscients des risques encourus, les fumeurs occasionnels ont tendance à le négliger. Ainsi, en 2019, 9 français sur 10 ont déclaré que le tabac constituait un facteur de risque de maladies cardiovasculaires ou d’AVC mais seuls deux tiers d’entre eux considèrent que le risque existe en dessous de 10 cigarettes par jour.

Lire la suite sur @ Passeportsante.net