Sur les étoiles à neutrons, les “reliefs” mesurent moins d’un millimètre de haut


Des astrophysiciens ont récemment utilisé de nouveaux modèles pour cartographier les minuscules reliefs développés sur la surface des étoiles à neutrons. D’après ces travaux, ces derniers seraient extraordinairement petits en raison de l’intense attraction gravitationnelle de ces objets, atteignant moins d’un millimètre de haut.

Naturellement, des objets aussi denses développent une attraction gravitationnelle exceptionnelle qui n’est pas sans conséquences pour les reliefs de surface. Des travaux antérieurs ont suggéré que les “montagnes d’étoiles à neutrons” – comme les appellent les chercheurs – ne pouvaient mesurer que quelques centimètres de haut, après quoi la croûte se briserait et les reliefs retomberaient.

Autrement dit, la surface de ces étoiles – une fine croûte d’hydrogène et d’hélium – serait donc incroyablement lisse. Les causes de ces “déformations” pourraient inclure le changement du taux de rotation de l’étoile et de l’accrétion de matière volé à une autre étoile, soulignent les chercheurs. Ces résultats, dirigés par l’astrophysicien Fabian Gittins, de l’Université de Southampton (Royaume-Uni), ont été présentés lors du National Astronomy Meeting 2021.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy