Qu’est-ce que l’échelle de Glasgow, utilisée pour évaluer la gravité d’un coma

Véritable indicateur de l?état de conscience d?un patient, l?échelle de Glasgow est étroitement corrélée à la gravité d?un coma. Cette échelle neurologique qui intervient dans le diagnostic du patient permet de choisir une stratégie dans l?optique du maintien des fonctions vitales et prédire les séquelles.

En 1974, Graham Teasdale et Bryan Jennett publient l?échelle de Glasgow (ou score de Glasgow). Ces deux professeurs de l?Institut de neurologie de Glasgow (Écosse) avaient développé cette échelle pour les traumatismes crâniens. Il s?agit d?une méthode fiable et rigoureuse permettant d?évaluer la profondeur et la durée clinique de l?inconscience et du coma.

Cette échelle a été élaborée à partir d?une base de données de tous les cas de traumatismes crâniens traités à Glasgow. La base en question intègre également d?autres cas observés aux Pays-Bas et aux États-Unis. Permettant un diagnostic précis et une évaluation des séquelles, l?échelle permet également dans une situation d?urgence d?adopter une stratégie dans l?optique du maintien des fonctions vitales.

Lire la suite sur SciencePost