Prévenir les malformations congénitales avant la grossesse – Améliore ta Santé


Les anomalies qui se produisent chez l’embryon, le fœtus ou le bébé pendant la gestation dans l’utérus de la femme, sont connues comme des malformations congénitales. Pour qu’elles remplissent la condition qui les qualifie de congénitales, il doit s’agir d’altérations présentes avant la naissance.

La plupart d’entre elles remontent au premier trimestre de grossesse. Elles peuvent se manifester plus tard ou être détectables à ce moment précis.

D’autre part, l’anomalie congénitale peut altérer l’anatomie du corps du bébé, ou peut modifier le fonctionnement de quelconque système ou organe. La gravité de ces malformations est variable.

Certaines sont totalement compatibles avec la vie et ne génèrent pas de désagréments majeurs à l’être humain une fois qu’il est né. En revanche, d’autres sont de gravité modérée et provoquent des handicaps durables ou requièrent un traitement chronique. Voire même une intervention chirurgicale sur le nouveau-né.

Lire la suite sur @ Améliore ta santé