Pourquoi le prochain atterrissage lunaire de la Chine sera plus compliqué


La Chine développe actuellement plusieurs engins spatiaux visant à chercher de la glace d’eau au pôle sud lunaire dans le cadre de la mission Chang’e 7, qui doit être lancée en 2024. Cependant, se poser dans la région ne sera pas si simple. En cause, le nombre important de cratères et, de facto, le manque de plaines d’atterrissage.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy