Pourquoi la perte d’un parent est la plus grande des douleurs pour un enfant ?


Pour un enfant, les parents sont l’ultime refuge face aux aléas de la vie. Lorsqu’on a des problèmes, que l’on se sent en insécurité, nous savons qu’on peut toujours revenir vers eux pour un peu de réconfort. Que cette représentation corresponde à la réalité ou non, la perte de ce repère fragilise l’enfant orphelin et induit un fort sentiment de vulnérabilité.

Nos parents sont les seuls à pouvoir raconter des anecdotes sur notre enfance. Ils nous ont vu grandir et ont assisté à toutes les étapes de notre vie. Lorsqu’ils partent, c’est aussi tous ces souvenirs qui s’envolent avec eux. Ce n’est donc pas seulement un parent qui disparaît, mais également toute une partie de notre vie qui, d’une certaine manière, était représentée par lui.

Lire la suite sur @ SantePlusMag
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy