Pollution : 5 astuces pour respirer un air plus sain dans sa chambre


En moyenne, l’air est cinq fois plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur, un comble quand on sait que l’on passe 80 à 90% de notre temps dans des espaces clos ! C’est notamment particulièrement inquiétant dans la chambre à coucher où l’on passe un tiers de notre vie à dormir. Quand on met tous ces chiffres en perspective, cela montre bien l’importance de soigner la qualité de l’air intérieur de sa chambre et limiter les sources de pollution atmosphérique qui ont des effets sur la santé !

Quelle que soit la météo et même s’il y a des pics de pollution, il faut aérer chaque jour vos pièces un quart d’heure. Cela permet de lutter contre les acariens, l’humidité et les substances en suspension dans l’air. Vous pouvez le faire de préférence tôt le matin ou tard le soir, justement pour éviter tout pic de pollution extérieure. En outre, pensez aussi à aérer lorsque vous changez les draps ou nettoyez la pièce. Si vous effectuez des travaux de rafraichissement, aérez pendant les travaux puis régulièrement lors des premières semaines qui suivent pour éliminer les polluants atmosphériques.

Lire la suite sur @ Astuces de grand-mère