Pendant la Covid, les ados québécois vapotent excessivement


La crise de la COVID-19 aura influencé beaucoup de nos comportements. Les bons comme les plus nocifs, La situation actuelle a un fort impact sur nos adolescents, entre autres.

Le Dr Nicholas Chadi, qui supervise les services de toxicomanie à l’hôpital Ste-Justine de Montréal sonne l’alarme au sujet d’une  augmentation du nombre d’adolescents qu’il rencontre à sa clinique, qui vapotent de manière plus nocive pendant la période de confinement qu’en période pré-pandémique, apprend-on sur CTV News.

Ces changements de comportement ont entraîné de graves dépendances à la nicotine et une aggravation des problèmes de santé mentale chez certains ados et même des pré-adolescents, selon le Dr Chadi.

Lire la suite sur @ Trucsetbrico
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy