Nuit calme : 7 astuces simples pour éviter les cauchemars récurrents


On a beau croire que seuls les enfants font des cauchemars. Toutefois, environ un adulte sur deux en fait occasionnellement, notamment du côté des femmes qui sont plus sujettes aux mauvais rêves. Contrairement aux terreurs nocturnes qui prennent place après l’endormissement, ils viennent quant à eux perturber la phase de sommeil paradoxal, allant parfois jusqu’à provoquer des réveils nocturnes, de la somnolence le lendemain ainsi qu’une angoisse à la simple idée d’aller se coucher chez certains. Heureusement, la plupart du temps, ils ne compromettent pas la qualité du sommeil ou la santé. Voici comment éviter les cauchemars récurrents pour qu’ils ne soient plus… qu’un mauvais rêve. Bonne nuit à tous !

Lire la suite sur @ Astuces de grand-mère
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy