Manger bio pourrait réduire le risque de Diabète de type 2 selon une étude


En étudiant les données issues de la cohorte NutriNet, des chercheurs ont démontré que le risque de diabète de type 2 réduirait de 35 % chez les plus gros consommateurs d’aliments biologiques. Les résultats de l’étude ont été publiés lundi 9 novembre 2020 dans l’International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity.

En analysant les données issues de la cohorte d’épidémiologie nutritionnelle NutriNet, une équipe franco-américaine a démontré que les plus gros consommateurs d’aliments biologiques (labellisés « AB ») ont un risque réduit de développer du diabète de type 2 par rapport aux autres consommateurs. 

Pour en arriver à ce constat, les chercheurs se sont basés sur les données de 33 256 participants volontaires. Ces derniers devaient répondre -de manière régulière et durant les quatre années de l’étude (de 2014 à 2019)- à des questionnaires en donnant des informations sur la fréquence de leur consommation d’aliments biologiques. Comme on peut le lire dans l’étude : « Des volontaires adultes ont été recrutés dans la population générale et ont rempli des questionnaires auto-administrés à l’aide d’une plateforme dédiée sur les caractéristiques sociodémographiques, les facteurs de mode de vie, l’état de santé, l’activité physique, les facteurs anthropométriques et l’alimentation ».

Lire la suite sur @ Passeportsante.net