L’un des «héros» de l’attaque du pont de Londres serait un meurtrier qui venait de sortir de prison


L’une des personnes qui a aidé les victimes lors de l’attaque du pont de Londres, vendredi, n’est pas du tout la personne que l’on croit, selon plusieurs médias anglais. 

Ces personnes ont toutes été rapidement décrites comme étant des « héros ». Mais parmi eux, il y avait James Ford, un homme de 42 ans, qui a fait partie d’un groupe de personnes qui a poursuivi l’attaquant avant qu’il soit intercepté par la police. 

James Ford avait une sortie ce jour-là alors qu’il purgeait toujours une peine dans une prison à sécurité minimale pour avoir tué Amanda Champion, une jeune femme de 15 ans d’âge mental, en 2004. Elle avait été étranglée, puis on lui avait coupé la gorge avant d’abandonner son corps près de chez elle.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy