L’étude montre que plus vous fréquentez votre maman, plus elle vivra


inviter votre grand-mère pour le dîner peut effectivement prolonger sa vie – et augmenter sa qualité selon une nouvelle étude.

Des chercheurs de l’Université de Californie, à San Francisco, ont constaté que la solitude joue un rôle important dans le déclin si souvent associé à la vieillesse. L’étude a suivi 1600 adultes, avec une moyenne d’âge de 71 ans – en dépit de contrôle pour le statut socioéconomique et la santé, les solitaire ont constamment les taux de mortalité les plus élevés. Près de 23% des participants isolés sont morts dans les six ans de l’étude, contre seulement 14% de ceux qui ont déclaré avoir une compagnie adéquate.

Lire la suite sur

Lire la suite sur @ letopdelhumour.fr
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy