Les récifs coralliens sont-ils d’ores et déjà condamnés ?


De nouvelles recherches, présentées lors de la journée des sciences océaniques de 2020, prédisent que les habitats des récifs coralliens pourraient disparaître entièrement d’ici 2100.

Ces organismes entretiennent en effet une relation symbiotique avec de petites algues qui, grossièrement, sont responsables de leur couleur. Du moins, lorsque les conditions sont optimales. À la moindre hausse de température, en revanche, le corail stressé se débarrasse de ses algues. Une séparation qui entraîne alors le blanchiment des coraux.

Les coraux blanchis ne meurent pas nécessairement. En revanche, ils deviennent encore plus vulnérables aux sévices environnementales.

Au cours de ces dernières années, il a été démontré que la hausse des températures océaniques, qui entraîne une acidification de l’eau, favorisait le stress corallien.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy