Les Pirates d’Edelweiss : l’histoire des groupes antinazis de jeunes Allemands qui s’opposaient à Hitler


Aussi risqué que cela pouvait être, durant la période historique qui a vu l’Allemagne sous le contrôle des nazis, tous les Allemands n’ont pas approuvé les lignes directrices du parti d’extrême droite et de son Führer. Les Pirates d’Edelweiss étaient un groupe de jeunes antinazis qui, à la fin des années 1930, étaient fermement opposés à l’organisation nazie de l’État et, en particulier, ne sentaient aucun lien avec les Jeunesses Hitlériennes. Ces dernières étaient l’un des instruments préférés du Führer, qui était convaincu que sa mission était d’endoctriner les générations futures pour former des citoyens sans peur, cruels et “forts” ; aucun jeune ne pouvait échapper à l’enrôlement dans la “Hitler-Jugend”, où on encourageait à faire du sport et à participer à des activités artistiques approuvées par le parti nazi. Et pourtant, un petit groupe d’adolescents subversifs a réussi, ces années-là, à rompre tout lien avec les groupes approuvés par l’État nazi, devenant ainsi un symbole de la rébellion contre le régime.

Lire la suite sur @ Curioctopus
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy