Les médecins demandent à une femme de débrancher son mari de l’assistance respiratoire pour le laisser mourir


Suite à son accident vasculaire cérébral, Scott a plongé dans le coma. Découragés, les médecins ont dit à son épouse qu’il fallait le débrancher car il n’allait pas se réveiller. Seulement, c’était sans compter sur l’espoir de Danielle de voir son mari guéri. Au moment où les docteurs lui ont prédit sa mort imminente, sa femme l’a embrassée et il lui a rendu son baiser. « Peut-être que je l’ai imaginé » avoue-t-elle en expliquant que cette perception l’avait encouragé à maintenir Scott en vie. Dans son for intérieur, elle savait qu’il allait guérir.

Si Danielle a eu raison de croire au potentiel de guérison de son époux, c’est parce que ses espoirs ont vite été récompensés par des progrès considérables. Et pour cause, après cinq semaines de rééducation pulmonaire, son mari n’avait plus besoin d’assistance respiratoire.  « C’est là que j’ai commencé à prouver à tout le monde qu’il pouvait récupérer » se réjouit-elle. L’épouse optimiste lui donnait des guitares et il lui arrivait de jouer et les médecins étaient plutôt sceptiques face à ce qu’ils jugeaient être « un réflexe ». Dès lors qu’il a commencé à parler, les premiers mots étaient « Je t’aime ». C’est lorsque son épouse l’a emmenée à Spectrum Health, que les changements sont allés au-delà des espérances de la femme.

Lire la suite sur @ SantePlusMag
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy