Les images glaçantes d’une salle de torture clandestine découverte à la frontière belge : six suspects interpellés


D’après le ministère public néerlandais, qui rapporte les faits, cette prison clandestine a été découverte grâce au démantèlement du réseau criminel EncroChat. Ce réseau de communications mondiales était utilisé par des groupes criminels.

En analysant certaines communications cryptées, les enquêteurs ont découvert l’existence d’une prison clandestine à Wouwse Plantage, dans la province du Brabant-Septentrional, aux Pays-Bas.

« L’image de ces conteneurs maritimes est glaçante et très choquante », a fait savoir le ministère public.

« Les pièces étaient recouvertes de plaques insonorisantes. Dans chacune des cellules, des menottes avaient été placées au plafond et au sol pour maintenir une personne debout, les bras levés ».

Lire la suite sur @ topibuzz.me