Les experts affirment que la procrastination est liée aux émotions, mais pas au temps


Tu as un devoir à rendre aujourd’hui et tu n’as même pas commencé à travailler dessus ; tu dois payer tes impôts avant demain et tu ne t’en es toujours pas occupé. Procrastiner de temps en temps est courant mais peut être préjudiciable. On pensait jusqu’à récemment que le problème était dû à un manque d’organisation, mais les psychologues commencent à croire que la source de la procrastination se trouve en réalité dans nos émotions.

Sympa souhaite t’expliquer pourquoi on estime aujourd’hui que la procrastination est plutôt d’ordre émotionnel, et nous te proposons des conseils pour l’éviter.

Le remède serait alors de bien s’organiser, avec un emploi du temps et des horaires déterminés, et d’être plus conscient du temps qui passe, en s’appuyant notamment sur des rappels et des alarmes. Mais il s’avère que ce n’est pas tout à fait la bonne solution.

Selon leurs recherches, quand la tâche que nous remettons à plus tard nous déplaît et produit en nous des sentiments négatifs, comme l’ennui ou l’anxiété, nous sommes alors enclins à faire quelque chose d’autre qui génère des sentiments positifs, comme regarder des vidéos sur internet ou même ranger un tiroir oublié depuis des années.

Lire la suite sur @ Sympa Sympa