Les deuxièmes enfants de la famille ont tendance à être plus rebelles et imprévisibles : une étude le suggère


À propos de cette recherche scientifique, Joseph Doyle a déclaré : “Je trouve les résultats remarquables dans le fait que les seconds enfants, par rapport à leurs frères et sœurs plus âgés, sont beaucoup plus susceptibles d’aller en prison, beaucoup plus susceptibles d’être suspendus de l’école, d’entrer dans la délinquance juvénile. Une déclaration qui ne s’arrête pas là. Doyle poursuit : “Le premier-né a des comportements typiques de l’âge adulte. Et les seconds nés ont des modèles familiaux qui sont typiques de l’enfance ou de l’adolescence vis-à-vis de leurs frères et sœurs plus âgés”.

Pour parvenir à cette conclusion, qui, nous le soulignons, n’est cependant pas une généralisation applicable à toutes les réalités familiales, il a analysé la structure et l’histoire de certaines familles au Danemark et en Floride, et malgré la différence géographique, il a trouvé des similitudes substantielles.

Lire la suite sur @ Regarde cette video