Le trou d’ozone de 2019 est le plus petit jamais observé depuis sa découverte en 1985 !


La NASA et la NOAA ont annoncé que le trou d’ozone en cette année 2019 a été le plus petit jamais observé depuis sa découverte. Un record essentiellement dû à une circulation atmosphérique inhabituelle au-dessus du pole sud – laquelle a fortement limité la perte saisonnière en ozone. Il faut remonter à 1982 pour trouver une situation plus favorable.

Grâce au protocole de Montréal signé en 1987 et à ses amendements, ces molécules ont progressivement été remplacées par d’autres moins néfastes pour l’ozone stratosphérique. Toutefois, la durée de vie des composés émis est élevée. De fait, si un retour à la normale est en cours, il prendra du temps. Encore plusieurs décennies selon les experts. Le niveau moyen de 1980 devrait à nouveau être atteint d’ici 2060-2070.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy