Le syndrome du cœur brisé existe et peut être déclenché par des situations stressantes


L’expression « avoir le cœur brisé » nous rappelle la souffrance psychologique causée par les chagrins d’amour. Et pourtant, il s’agit là d’une maladie cardiaque qui peut s’avérer mortelle. Suite à un deuil, à une rupture difficile ou encore à une situation stressante, le muscle cardiaque peut être affecté. 

Le syndrome du cœur brisé touche principalement les femmes, avec une prévalence pour les plus de 50 ans. Selon le Dr Templin Ghadri, interrogé par Le Figaro «  ce syndrome reste encore sous-diagnostiqué et méconnu, même parmi les cardiologues ». Dans la plupart des cas, le syndrome Takotsubo apparaît suite à une émotion forte. Néanmoins, un AVC ou une crise d’asthme peuvent également engendrer cette pathologie. Pour le Dr Clément Delmas, cardiologue au CHU de Toulouse, « on a tous une capacité d’adaptation, mais pour certains cette capacité est diminuée ». Selon lui, des épreuves difficiles, emplies de stress peuvent rendre une personne fragile face à certains aléas de la vie. 

Lire la suite sur @ Santé Plus Mag