Le porc pourrait transmettre un nouveau coronavirus à l’homme


Alors que le SARS-CoV-2 continue de circuler à travers le monde, des chercheurs alertent sur un autre coronavirus, issu du porc, qui pourrait se transmettre à l’homme. 

Découvert en Chine en 2016, le coronavirus SADS-CoV (syndrome de la diarrhée aiguë porcine) est considéré comme inoffensif pour l’homme. C’est en tout cas ce que l’on pensait jusqu’à présent. Car une étude menée par les chercheurs de la North Carolina et parue dans le PNAS le 12 octobre dernier, vient de démontrer le contraire. En effet, ils se sont rendu compte qu’il était capable d’infecter des cellules humaines (poumon, foie, voies respiratoires et intestin). Baptisé SADS-CoV, ce coronavirus appartient à la famille des aplhacoronavirus. A contrario, le SARS-CoV-2, responsable de la pandémie de Covid-19, fait partie des bêtacoronavirus. Or, les alphacoronavirus seraient tout aussi virulents que les bêtacoronavirus. “Alors que de nombreux chercheurs se concentrent sur une potentielle émergence des bêtacoronavirus comme le SARS et le MERS, les alphacoronavirus pourraient s’avérer être une menace tout aussi importante, sinon plus, pour la santé humaine, étant donné leur capacité à passer rapidement d’une espèce à l’autre”, avertit Ralph Baric, professeur d’épidémiologie à l’université de Caroline du Nord et coauteur de l’étude.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy