Le masque : nouveau danger environnemental. En combien de temps se décompose-t-il ?


C’est un accessoire indispensable en ces temps de déconfinement. Afin d’éviter une deuxième vague de contamination, le masque fait partie des gestes barrières que les Français doivent respecter. Bien qu’il soit positif pour la santé des Français, c’est un grand danger pour l’environnement. En effet, de nombreuses photos de ces accessoires jetés au sol fleurissent sur les réseaux sociaux.

Ce geste anodin est un véritable fléau pour l’environnement. Valable 4 heures seulement, la protection est faite de polypropylène qui « n’est pas biodégradable dans la nature, ni compostable. Il va se dégrader par l’action des UV, l’oxydation dans un processus qui peut prendre des dizaines voire des centaines d’années. Mais sans qu’au final il ne soit biodégradé », explique Ludwik Leibler, membre de l’Académie des sciences et directeur de laboratoire au CNRS-ESPCI.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy