Le harcèlement scolaire : des conséquences graves


Entre eux, les enfants ne sont pas toujours très tendres. Parfois les situations s’enveniment et peuvent avoir de graves conséquences. Cela peut arriver en cas de harcèlement à l’école. La tendance inquiète le gouvernement et l’ensemble des familles. Des campagnes de sensibilisation et de prévention sont d’ailleurs menées.

Il est impératif d’agir contre le harcèlement à l’école. Le phénomène est très fréquent en fin de primaire et au collège. Des mesures sont appliquées dans les établissements pour prévenir et lutter contre le harcèlement. Parallèlement, les élèves, les parents et les professionnels doivent donner l’alerte en cas de violences.

Le harcèlement à l’école débute généralement vers le CE2. Selon l’Unicef et l’Observatoire international de la violence à l’école, 12 % des écoliers de CE2, CM1 et CM2 sont victimes de harcèlement, dont 3 % de harcèlement sévère. Au collège, 10 % des enfants sont victimes de harcèlement, dont 7 % de harcèlement sévère. Au lycée, les chiffres diminuent nettement puisque seulement 3,4 % des élèves sont victimes de harcèlement. Il est à noter que le harcèlement sur Internet, également appelé cyber-harcèlement, touche 4,5 % des collégiens.