Le cuivre, l’ennemi numéro 1 des microbes


Le cuivre, considéré comme une véritable machine à tuer les micro-organismes, pourrait se faire une place de choix en milieu hospitalier suite à l’épisode de Covid-19.

Ce spécialiste en microbiologie à l’Université de Southampton (Royaume-Uni) est en effet habitué à voir “tomber” les microbes au contact du métal. Dans son laboratoire, qu’il s’agisse de Legionella pneumophila, la bactérie responsable de la maladie du légionnaire, du Staphylococcus aureus, résistant à la méthicilline (SARM), du coronavirus responsable du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), ou encore de H1N1, le virus responsable de la pandémie de grippe porcine de 2009, tous, au contact du cuivre, succombent en quelques minutes.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy