« le coronavirus pourrait ne jamais disparaitre » avertit l’OMS


A l’heure où le virus qui a émergé à Wuhan a fait plus de 300 000 morts à travers le monde, Michael Ryan se montre peu rassurant. Encore inconnu il y a quelques mois, le nouveau coronavirus est encore loin d’avoir dévoilé tous ses mystères à la communauté scientifique. Et en l’absence de connaissances plus approfondies, il est pour le scientifique impossible d’affirmer sans équivoque que cette maladie ne va pas se transformer en « un problème de longue durée ».

Pour Michal Ryan, si la meilleure solution pour mettre fin à cette épidémie est la découverte d’un vaccin, plusieurs paramètres garantissent sa réussite. Parmi eux, la bonne « volonté politique ». « On avait des vaccins efficaces contre la rougeole (…) Mais par manque de volonté politique et par manque de détermination pour enquêter sur les systèmes de santé (…) nous n’avons pas pu éliminer cette maladie » précise-t-il.

Lire la suite sur @ SantePlusMag
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy