Le chômage partiel de longue durée est prolongé jusqu’à l’été prochain !

Elle a ensuite expliqué : « La responsabilité de mon ministère c’est de s’assurer qu’il y a du dialogue social de qualité et puis de proposer aux entreprises tous les dispositifs qu’on a mis en place, notamment l’activité partielle de longue durée ».

À lire aussi : Jean-Michel Maire fait des révélations chocs sur les « parties fines » auxquelles il a participé avec Dominique Strauss-Kahn

La ministre du Travail a mis en avant les atouts de ce dispositif : « à la fois récent et innovant, dont les textes sont sortis en juillet, permet par un accord d’entreprise de réduire le cas échéant l’activité et puis de profiter de ce temps non travaillé pour se former, pour que l’entreprise garde les emplois, les compétences et même renforce ses compétences pour qu’elles soient plus fortes après la crise« . En effet, celui-ci est plus avantageux que le chômage partiel classique qui lui est limité à six mois. De plus, l’indemnisation du chômage partiel classique passera de 84 à 72% du net pour le salarié, et de 85 à 60% du coût pour les entreprises à partir du 1er octobre 2020.

Lire la suite sur letribunaldunet.fr