Le célèbre gorille à dos argenté Rafiki a été abattu en Ouganda par des braconniers


En raison de la pandémie de Covid-19, les parcs nationaux se vident de leurs visiteurs un peu partout en Afrique. En Ouganda, les braconniers ont davantage le champ libre et ont récemment abattu Rafiki, l’un des plus célèbres gorilles du pays.

Le gorille de montagne ou “à dos argenté” (Gorilla beringei beringei) est l’une des trois sous-espèces du genre Gorilla. Il en subsisterait seulement 600 environ, vivant dans la forêt de Bwindi en Ouganda. D’après le quotidien The Independent le 15 juin 2020, un mâle âgé d’environ 25 ans nommé Rafiki a été déclaré mort.

Selon un rapport de l’Ouganda Wildlife Authority (UWA), l’alerte est intervenue le 1er juin. Ce jour-là, le gorille Rakifi, habituellement à la tête d’un groupe de 17 individus, manquait à l’appel. À peine un jour plus tard, les autorités ont retrouvé la dépouille du gorille. Le rapport indique que Rafiki a été abattu par un objet tranchant qui a atteint ses organes internes.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy