Le Brésil est en quarantaine : les œufs de tortue éclosent sur des plages désertes et les petits courent vers la mer


Jamais comme en cette période, où des millions de personnes sont chez elles pour se protéger du coronavirus et où les activités humaines sont partout au point mort, la nature nous rappelle que nous ne sommes pas les seuls “propriétaires” de la Planète qui nous accueille.

La pollution diminue, les eaux propres et les animaux sont libres de vivre selon leurs besoins, sans menace humaine : ce n’est pas un scénario fantaisiste, mais ce qui se passe réellement, et c’est l’un des rares effets positifs de la pandémie actuelle. Les animaux retrouvent leur espace, comme nous l’avons documenté dans le cas des tortues marines sur les plages de l’Inde. Également au Brésil, des dizaines de ces merveilleux reptiles aquatiques ont vu la lumière sur les plages, dans un phénomène rendu plus sûr grâce à l’absence d’humains.

Lire la suite sur @ Curioctopus
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy