Le bouleversant témoignage de Véronique, l’épouse du chauffeur de bus en état de mort cérébrale : « Sa tête était déformée »


Ce dimanche 5 juillet, Philippe Monguillot, 59 ans, a été violemment agressé par quatre individus. Déclaré en état de mort cérébrale, le chauffeur de bus laisse derrière lui une femme, Véronique, et trois filles.

On en sait désormais un peu plus sur la violente agression qui s’est déroulée le dimanche 5 juillet 2020, dans un bus à Bayonne, au Pays-Basque.

Selon le procureur de la République de Bayonne, Marc Mariée, trois personnes ont pris place à bord du bus, avec un chien. Elles ont ensuite été rejointes par une quatrième personne.

Philippe Monguillot tente alors de contrôler le titre de transport de ce dernier individu. C’est à ce moment précis que tout bascule.

Lire la suite sur @ topibuzz.me