La région de l’Île-de-France se prépare à être frappée par une vague de patients.


Le personnel soignant de l’Île-de-France se prépare au pire, alors que la région parisienne est désormais la plus touchée par l’épidémie de la COVID-19 et qu’on craint un manque de lits.

Ce jeudi, ce sont plus de 7660 personnes qui ont été déclarées positives à la COVID-19 à l’Île-de-France.

Selon les autorités sanitaires, le nombre de lits occupés par des patients en réanimation a grimpé de 15% et celui-ci se hisse maintenant à 1154.

Selon Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon (APHP), “le pire est à venir”, comme il l’a expliqué sur les ondes de BFMTV.

Pour sa part, le professeur Frédéric Adnet, chef du service des urgences à l’hôpital Avicenne de Bobigny, a déclaré au journal Le Parisien: “L’hôpital est plein à ras bord de malades COVID-19. Dans les hôpitaux d’Aulnay-sous-Bois, Montreuil, et Montfermeil, ils appellent à l’aide l’Agence régionale de santé pour essayer de placer leurs patients. (…) C’est du jamais-vu.”

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy