La pandémie de coronavirus aurait probablement “pu être évitée” si la Chine et l’OMS avaient agi différemment, indique un rapport


Les accusations et les critiques envers la Chine ou l’Organisation Mondiale de la Santé persistent dans le pays de l’Oncle Sam. Alors que Donald Trump clamait haut et fort en avril dernier qu’il comptait suspendre son financement à l’OMS, blâmant l’agence onusienne de s’être alignée sur les positions de la Chine, les Etats-Unis soulignent à nouveau un manque de transparence dans un document accablant.

Selon le rapport obtenu par le New York Post avant sa publication, le House Foreign Affairs Committee considère que “la pandémie aurait probablement pu être évitée” si la Chine n’avait pas dissimulé certaines informations lorsque le virus est apparu à Wuhan. Le document de 96 pages blâme également l’OMS, l’accusant d’avoir fait office de “perroquet” concernant la propagande de Pékin. 

Lire la suite sur @ Santé Plus Mag