La Grande Barrière de Corail une nouvelle fois victime de l’été austral


La Grande Barrière de Corail vient d’essuyer son pire épisode de blanchissement. Et pour la première fois, les trois régions de la plus grande structure vivante sur terre ont été touchées.

Pour rappel, la couche supérieure des coraux est constituée de polypes qui vivent en symbiose avec des micro-algues, les zooxanthelles. Ce sont elles qui, en plus de leur fournir des nutriments, sont responsables de leur couleur. Une eau plus acide ou plus chaude, en revanche, va mener les zooxanthelles à “agresser” les polypes, si bien que ces derniers finissent par les expulser. Les coraux blanchissent alors (les squelettes sont exposés), et finissent par mourir faute de nutriments.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy