Ils veulent connecter le cerveau humain à un ordinateur grâce aux veines !


La société Neuralink d’Elon Musk ambitionne d’implanter une puce de la taille d’une petite pièce de monnaie dans des cerveaux humains afin de les connecter à des machines. Or, une équipe de chercheurs australiens propose une autre solution pour arriver à un résultat similaire. Il est question d’utiliser les veines, une alternative bien moins invasive.

Particulièrement invasive, la puce de Neuralink pourrait voir émerger un sérieux concurrent. Dans une étude publiée dans le Journal of NeuroInterventional Surgery le 30 octobre 2020 et pilotée par l’Université de Melbourne (Australie), les chercheurs proposent une alternative. Il est question de passer par les veines pour connecter les cerveaux humains aux machines.

Lire la suite sur @ SciencePost