Facebook bannit les publications qui nient «nient ou déforment» l’Holocauste


Après avoir interdit les contenus du site conspirationniste Radio-Québec, Facebook s’attaque désormais aux publications qui « nient ou déforment » l’Holocauste, rapporte l’Agence France-Presse (AFP). Ce bannissement survient dans le cadre d’un nouveau resserrement de ses règles de modérations des contenues, réclamé depuis longtemps par plusieurs associations américaines.

« Nous retirons depuis longtemps les messages d’apologie des crimes motivés par la haine de l’autre et des tueries de masse, y compris l’Holocauste. Mais avec la montée de l’antisémitisme, nous étendons notre règle pour interdire tout contenu qui nie ou déforme l’Holocauste aussi », a expliqué le grand parton de Facebook, Mark Zuckerberg, lundi.

Ainsi, ceux qui font des recherches en lien avec l’Holocauste seront dorénavant redirigés « vers des sources d’information qui font autorité », a poursuivi M. Zuckerberg, qui est lui-même Juif. 

Lire la suite sur @ Ayoye Monde