Étude : Quels sont les lieux où le virus se propage le plus le coronavirus ?


Dans le cadre d’une étude publiée dans la revue Nature, des chercheurs ont analysé les déplacements de 98 millions d’Américains durant la première vague épidémique. L’idée : déterminer les lieux de fréquentation où il y a le plus de risques de contracter la Covid-19.

Jusqu’à présent, l’un des principaux défis à surmonter était de déterminer les lieux qualifiés de “super-contaminants”. Autrement dit, il s’agit des lieux où les risques d’attraper le Covid-19 (et donc de le propager ensuite autour de soi) sont considérablement plus élevés qu’ailleurs. Comprendre ces informations pourrait alors nous permettre de lutter plus efficacement contre la pandémie.

Dans cet esprit, des chercheurs de l’Université de Stanford (États-Unis) ont utilisé les données mobiles anonymisées de 98 millions de personnes pour analyser leurs déplacements durant la première vague épidémique entre les mois de mars et mai 2020. Ces données ont été fournies par SafeGraph. Cette société regroupe des informations de localisation à partir d’applications mobiles pour déterminer les lieux publics visités chaque jour et la durée de chaque visite.

Lire la suite sur @ SciencePost