Elle assassine Emmanuel Macron sur une banderole plus que cinglante et termine en garde à vue !


>>> À lire aussi : Phénomène inquiétant : les crachats sur les policiers se multiplient dans cette région de France

Au départ une caricature de Charlie Hebdo, ce message a été repris le 21 avril par une jeune femme. Écrit en gros sur une large banderole fixée devant sa maison de Toulouse, le message « Macronavirus, à quand la fin ? » n’est pas passé inaperçu bien longtemps. Les forces de l’ordre ont demandé aux résidents de décrocher la banderole, ce qu’ils ont fait.

Toutefois, le lendemain, les policiers sont revenus déposer une convocation. Par la suite, la jeune femme a passé 4 heures en garde à vue le 23 avril pour « outrage ». Elle sera ensuite relâchée sans suites immédiates, déclare l’avocate de la victime, Me Dujardin.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy