Effets secondaires vaccins ou médicaments : comment les déclarer ?


Suite à la prise d’un médicament ou d’un vaccin, de potentiels effets secondaires peuvent survenir. Les signaler auprès d’un organisme adapté est conseillé. C’est pourquoi une plateforme gouvernementale existe.

Si des transformations sont visibles suite à la prise d’un médicament, comme des rougeurs, des plaques ou des boutons, il est préférable de contacter en premier lieu son médecin. Il conseillera certainement d’arrêter le traitement en cours. Ensuite, il en va de la responsabilité de chacun de communiquer ces informations aux autorités de santé, pour qu’elles puissent éventuellement compléter, sur la notice, la liste des effets indésirables (des médicaments prescrits sur ordonnance ou non). La première étape est de se rendre sur la plateforme et de s’y connecter. Il faudra renseigner qui est la personne qui déclare (un particulier ou un professionnel), puis expliquer les effets rencontrés et les circonstances de l’événement. Il sera aussi demandé quel produit a été consommé, manipulé ou exposé à la personne. Le signalement est adressé au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) et analysé par un professionnel. Les résultats peuvent être communiqués à ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé). Pour respecter la confidentialité, les données sont anonymisées.

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy