Donald Trump part vanter son mur au Texas


C’est mardi que Trump s’est rendu au Texas pour vanter son mur, une première sortie après les violences survenues au Capitole, rapporte LCI. 

Malgré les démocrates qui exigent sont départ du Congrès, c’est là le signe que le président sortant désire rester à la Maison Blanche jusqu’à la toute fin de son mandat. 

Après une rencontre lundi soir avec son vice-président, Mike Pence, ce dernier a rejeté les appels des démocrates à le démettre de ses fonctions en invoquant le 25e amendement de la Constitution. 

L’exécutif justice le déplacement de Donald Trump au Texas pour « marquer l’achèvement de plus de 400 miles (640 km) de mur frontalier – promesse faite, promesse tenue – et mettre en valeur les efforts de son gouvernement pour réformer un système d’immigration dysfonctionnel ». 

Lire la suite sur @ Ayoye Monde