Deux trous noirs fusionnés auraient “produit de la lumière”


Des astronomes annoncent avoir détecté un flash de lumière issu de la fusion de deux trous noirs. Si tel est effectivement le cas, il s’agirait d’une première. 

LIGO (États-Unis) et VIRGO (Italie) sont les principaux détecteurs d’ondes gravitationnelles de la planète. Pour capter ces micro-ondulations du tissu de l’espace-temps, les deux installations s’appuient sur des lasers de haute puissance afin de mesurer de minuscules changements dans la distance entre deux objets distants de plusieurs kilomètres.

Le 14 septembre 2015, ces deux détecteurs ont détecté leurs premières ondes gravitationnelles : des signaux provenant de la fusion de deux trous noirs à environ 1,3 milliard d’années-lumière. Depuis, d’autres fusions ont été détectées. Certaines ont impliqué d’autres rencontres entre trous noirs, et certaines ont impliqué des étoiles à neutrons.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy